Accueil du site > Actualités > IAE, inter-réseaux, ESS > Projet de loi pour La liberté de choisir son avenir professionnel : Note de (...)

Documents joints :


Réforme de la formation professionnelle : la note de contexte du (...)


Proposition d'amendements

 

Dans la même rubrique...
• Projet de loi pour La liberté de choisir son avenir professionnel : Note de contexte
• Projet de loi de finances 2018 - Les réseaux de l’IAE demandent des moyens supplémentaires
• CHANTIER école auditionné à l’Assemblée Nationale
• L’entreprise sociale apprenante présentée à Vienne lors d’une conférence internationale
• Mission confiée par la Ministre du Travail à Jean-Marc BORELLO
• Création d’un Haut-Commissaire à l’ESS
• CHANTIER école membre du Conseil d’Administration d’ENSIE
• Plaidoyer inter-réseaux : faire de la formation une priorité des parcours d’insertion
• Les structures d’insertion, partenaires de vos achats responsables
• ENSIE lance le concours Facebook ’Selfie sur le poste de travail’
• Etude DARES n°205 - concilier accompagnement et activité
• CHANTIER école au Conseil Supérieur de l’ESS !

  Projet de loi pour La liberté de choisir son avenir professionnel : Note de contexte

CHANTIER école et les réseaux nationaux de l’IAE ont collectivement porté un projet d’amendement, à travers l’éligibilité du CDDi à l’alternance, visant à inscrire structurellement les moyens de financement de la formation professionnelle des salarié.e.s en parcours d’insertion dans la loi pour La liberté de choisir son avenir professionnel. Ces projets d’amendements, bien que soutenus par certain.e.s député.e.s, ont été rejetés en commission et en première lecture à l’Assemblée Nationale. Nous regrettons que cette opportunité de structurer ce financement n’ai pas été encore une fois saisie.

Malgré le rejet des amendements, les réseaux poursuivent leurs actions auprès des élu.es de l’Assemblée Nationales et du Sénat et auprès du Gouvernement. Les récents échanges au plus haut niveaux (DGEFP et Ministère du travail) ont permis, nous l’espérons, une réelle prise de conscience par nos interlocuteurs quant aux besoins spécifiques de formation des salarié.e.s en parcours d’insertion.

Des travaux sont en cours afin de proposer un montage financier qui permettrait d’avoir pour les années à venir de réelles solutions pour accompagner les personnes dans leur besoins de montée en compétences. L’IAE ne doit pas être encore une fois laissée pour compte dans un projet qui vise à donner des moyens de se former à ceux qui en ont le plus besoin.

CHANTIER école ne manquera pas de vous tenir informés dès que possible des avancées de ces discussions.

Dans l’attente, nous vous proposons une note de contexte qui vous permettra de mieux prendre connaissance des enjeux de cette réforme, des modalités de mise en œuvre et des positions du réseau.

Partager :