Accueil > Actualité > Partenariats > Soutien du Fonds Social Européen > Nos projets co-financés par le FSE

Documents joints :




 

Dans la même rubrique...
• Nos projets co-financés par le FSE
• La Lettre des Acteurs n°77
• La lettre des Acteurs n °78
• Lettre des Acteurs Hors-Série spécial 8èmes Rencontres Nationales
• La Lettre des Acteurs N° 76
• Lettre des Acteurs N° 75 : N° Spécial santé et sécurité au travail
• La Lettre des Acteurs N° 74
• La Lettre des Acteurs N° 73
• La Lettre des Acteurs N° 72 : Spécial formations
• La Lettre des Acteurs N° 71
• La Lettre des Acteurs N° 70
• La Lettre des Acteurs N° 69

  Nos projets co-financés par le FSE

Le Fonds Social Européen cofinance les actions de CHANTIER école.

QU’EST-CE QUE LE FSE ?

Créé en 1957 par le traité de Rome, le Fonds Social Européen est le principal levier financier de l’Union européenne pour la promotion de l’emploi. Le FSE est géré selon des programmes cycliques de 7 ans, la programmation actuelle couvrant la période 2014-2020.
L’objectif premier du FSE est de soutenir la création d’emplois de meilleure qualité dans l’UE et d’améliorer les perspectives professionnelles des citoyens (jeunes, demandeurs d’emploi, inactifs, handicapés, salariés étudiants etc.), prioritairement en direction des groupes les moins qualifiés et les plus exposés au chômage et à l’exclusion.

Le FSE n’est pas une agence pour l’emploi, il n’accorde pas d’aide ou d’offres d’emploi directement aux personnes individuelles mais finance des projets dans les pays de l’UE aux niveaux local, régional et national.

Plus spécifiquement en France sur 2014-2020, le FSE est doté d’une enveloppe de 6 milliards d’€, mobilisée autour de 4 objectifs thématiques :

  • l’inclusion active et la lutte contre la pauvreté
  • l’éducation et la formation tout au long de la vie
  • l’accès à l’emploi durable et le soutien à la mobilité du travail
  • et plus marginalement le renforcement des capacités administratives (uniquement dans les DOM)

2018 a été l’année de la concertation et du lancement du Plan de lutte contre la pauvreté lors duquel le Président de la République a annoncé l’objectif de créer 100 000 parcours d’insertion supplémentaires à l’horizon 2022. Plan auquel CHANTIER école a fortement contribué sur le volet IAE.

Installé dans la suite du lancement du Plan de lutte contre la pauvreté, le Conseil de l’Inclusion dans l’Emploi (prenant la place du Conseil National de l’Insertion par l’Activité Economique) a souhaité engager ses premiers travaux sur la thématique de l’IAE. Il a ainsi lancé en lien avec les réseaux de l’IAE et la DGEFP une large concertation tout au long du premier semestre 2019.

Cette concertation a permis aux parties prenantes de faire des propositions : 42 propositions collectives pour 6 réseaux de l’IAE – dont CHANTIER école - regroupés historiquement pour avoir des positions communes et 5 propositions plus spécifiques de CHANTIER école. Ces travaux ont abouti au Pacte d’Ambition IAE (30 mesures) remis à la Ministre du Travail en présence du Président de la République le 10 septembre 2019 dans les locaux d’un adhérent de notre réseau.

Dans ce contexte, le projet de CHANTIER école visant à contribuer à la modernisation de l’IAE et à répondre à des besoins non couverts de nos adhérents dans l’ensemble du territoire métropolitain, notamment à travers un accompagnement des structures dans la mutation "vers les Entreprises Sociales Apprenantes" s’inscrit dans les objectifs portés par le FSE.

Pour permettre aux structures d’atteindre cet objectif, CHANTIER école propose un accompagnement de ses adhérents sur la base de 3 actions complémentaires qui sont soutenues pour la période 2014-2021 par le Fonds Social Européen :

1- Renforcer les compétences au sein des Entreprises Sociales Apprenantes notamment en déployant la formation en situation de travail (FEST) et la certification de compétences pour développer l’inclusion
2 - Sécuriser et renforcer le modèle économique des ACI afin de permettre leur développement pour soutenir l’offre d’insertion des personnes les plus en difficulté
3 - Caractériser et qualifier la démarche d’Entreprise Sociale Apprenante pour concevoir une nouvelle référence de l’IAE

L’objectif des 3 actions est de proposer aux structures une approche, une méthodologie, un environnement partenarial et des outils à même de mettre en œuvre la démarche d’Entreprise Sociale Apprenante.

info portfolio

Partager :