Accueil du site > Actualités > Formations > 2011, une année de formation riche en mobilisation du réseau
 

Dans la même rubrique...
• Catalogue formations OF’ESA 2017
• Lancement d’une formation de formateurs SST à Lille
• Retours sur 3 années d’expérimentation du CQP Salarié Polyvalent
• Formation professionnelle et IAE - Tableaux synthétiques
• Pôle Emploi – Accès et financement de la formation pour les salariés en CDDI
• Formations SST : Les acteurs témoignent
• Plan « Un million de formations pour les personnes en recherche d’emploi »
• Le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) salarié Polyvalent en pratique dans une structure engagée : Inserfac
• Interview de Virginie BARANGER, conseillère en formation à UNIFORMATION
• Interview de Jean-Michel MOUROUVIN, président de la CPNEF et représentant des syndicats des salariés CFDT au sein de la branche des ACI
• La formation ETAIE
• CHANTIER école intervient en Nouvelle Calédonie

  2011, une année de formation riche en mobilisation du réseau

Pour répondre aux besoins spécifiques de ses structures adhérentes l’organisme de formation CHANTIER école a, en 2011, développé deux types de dispositif de formation :

  • En partenariat avec l’INRS, et avec le soutien des fonds mutualisés de l’OPCA Uniformation, le dispositif « santé et sécurité au travail ». Ouvert aux salariés permanents et aux salariés en parcours d’insertion, il favorise l’obtention des diplômes liés à la prévention des risques et à la sécurité au travail (SST, PRAP, formateur S&ST, …). En 2011, ont été formés dans ce cadre :
    • 2 instructeurs SST et 3 formateurs supplémentaires en pré requis en prévention,
    • 63 moniteurs SST, PRAP IBC ou PRAP 2S,
    • 6 formateurs de formateurs « travail en hauteur »,
    • 2 618 salariés formés en SST (9244 depuis 2007),
    • 876 salariés formés en PRAP IBC ou PRAP 2S (1754 formés depuis 2008),
    • 56 salariés formés aux prérequis en prévention.
  • La formation « réussir un chantier-école » ou comment rendre plus apprenants les supports de production des ACI poursuit également son développement avec 467 permanents (encadrant(e)s techniques et pédagogiques, accompagnateurs/trices sociaux et professionnels, directeurs/trices) entrés en formation. Celle-ci, d’une durée de 10 jours répartis sur une année, permet d’outiller les acteurs au développement, à l’évaluation et à l’attestation, voire la certification des compétences des salariés en parcours d’insertion. Cette formation-action fera en 2012 l’objet d’une demande de reconnaissance sous forme d’un CQP (certificat de qualification professionnelle) de la branche des ACI. Elle permet également la constitution au plan national d’une banque de données et outils pédagogiques mutualisés pour faciliter la progression des personnes.
  • Mais 2011, c’est aussi :
    • 168 personnes formées au logiciel Léa (Logiciel pour l’évaluation et l’accompagnement),
    • 15 bénéficiaires d’un temps de formation sur les marchés publics,
    • 16 structures engagées dans l’évaluation de leurs pratiques d’ACI.

Toutes ces formations répondent de manière spécifique aux réflexions collectives engagées dans le réseau national dans le cadre de sa charte et des cinq fonctions attendues d’un employeur spécifique l’insertion en ACI. Elles sont, pour la plupart, décentralisées en région(s) et bénéficient pour plusieurs d’entre elles des relais parmi les 18 associations régionales du réseau CHANTIER école.

Dans le droit fil de ce travail, 2011 a également été le temps de mobilisation et de préparation pour la mise en place de notre dispositif « socle de compétences » à la demande de la branche des ACI, en partenariat avec Uniformation sur la base d’un appel à projet du FPSPP. Nous reparlerons rapidement dans ces pages des 41 structures et 1800 salariés qui bénéficieront cette année de ce nouveau dispositif.

Partager :