Accueil du site > Actualités > Vie du réseau > A la rencontre des adhérents pour expliquer et débattre de la réforme de (...)
 

Dans la même rubrique...
• A la rencontre des administrateurs : Sylvie Le Bourhis
• A la rencontre des administrateurs : Roland Rosillette
• A la rencontre des administrateurs : Jacqueline Bedez-Stouvenel
• Les actions du réseau pour « Faire du retour à l’emploi un levier pour demain »
• Revivez les 8èmes Rencontres Nationales en image !
• 8èmes Rencontres Nationales - La presse en parle
• Magnifiques 8èmes Rencontres Nationales et Vivement les 9èmes
• Hommage à Jean Yves PIRIOU, ancien Président de CHANTIER école Centre
• « Faire du retour à l’emploi un levier pour demain » - plaidoyer des Entreprises Sociales Apprenantes
• 8èmes Rencontres Nationales, il est temps de vous inscrire !
• Venez nombreuses et nombreux participer aux 8èmes Rencontres Nationales des Acteurs de CHANTIER école
• Parlons de la prise en charge financière des 8èmes Rencontres Nationales par votre OPCA

  A la rencontre des adhérents pour expliquer et débattre de la réforme de l’IAE

Une réforme de cette ampleur, pour notre secteur, est une source d’inquiétudes légitimes de la part des acteurs qui vont devoir l’appliquer.

Impliqué depuis le démarrage des travaux, CHANTIER école a régulièrement communiqué sur certaines avancées. Rien, en revanche, ne remplace la confrontation directe avec les acteurs et la manière dont ils perçoivent cette réforme. Ainsi, depuis novembre dernier, avec la participation de Luis SEMEDO, le délégué national, pas moins de 9 réunions ont été organisées par le réseau en Basse Normandie (3 réunions départementales), Ile de France, Provence-Alpes-Côtes d’Azur, Bretagne, Pays de la Loire, Auvergne et Midi-Pyrénées, avec entre 60 et 150 participants. A ces réunions, il faut en ajouter d’autres organisées en inter-réseaux, notamment en Picardie, ou dans le cadre du dixième anniversaire du GARIE en Aquitaine avec les participations d’Emmanuel STEPHANT, le Président ou David HORIOT, le vice-Président.

Au-delà d’une présentation de la réforme, ces réunions sont l’occasion d’expliquer le sens de la réforme et de débattre des impacts pour les structures et les actions mises en place. Elles donnent aussi l’occasion d’expliciter les choix et positions du réseau sur certains sujets tels : Quelle amplitude horaire hebdomadaire ? Quels critères pour la détermination du montant modulable ? Comment prendre en compte les impacts du franchissement de certains seuils et notamment les instances représentatives du personnel ?

La présentation de l’outil proposé par CHANTIER école pour mesurer l’impact financier de la réforme pour chaque structure est l’occasion d’évoquer certaines situations concrètes. L’objectif de ces réunions est non seulement d’expliquer et de rassurer, mais surtout de permettre de recueillir un maximum d’éléments sur l’impact de la réforme sur les structures et aussi la manière dont elle se prépare à entrer en vigueur dans les territoires.

La présence très régulière des partenaires locaux (Direccte, Départements, Pôle emploi) permet un réel temps d’échange et de partage sur les modalités. Enfin, un point important concerne les modalités d’accompagnement des structures pour permettre une anticipation des effets. Ces réunions auront lieu tout au long de l’année 2014 et le réseau national se mobilisera, à chaque fois que cela sera nécessaire, pour préparer l’entrée en vigueur de la réforme au second semestre 2014 et en 2015.

Partager :