Accueil > Actualité > Vie du réseau > La Lettre des Acteurs 74 : Edito
 

Dans la même rubrique...
• 2èmes Assises Nationales des Entreprises Sociales Apprenantes - Programme Définitif
• Les Assises Régionales de Entreprises Sociales Apprenantes
• Hommage à André RENE-CORAIL - administrateur national de CHANTIER école
• Assemblée Générale Ordinaire de CHANTIER école - 14 Juin 2019
• PACTE AMBITION IAE - CONTRIBUTIONS DU RÉSEAU DES ENTREPRISES SOCIALES APPRENANTES
• CHANTIER école recrute son/sa Responsable Professionnalisation et Valorisation des Compétences
• Le lancement d’une Conciergerie Solidaire
• La nouvelle gouvernance de CHANTIER école
• A vos Agendas ! Les 1ères Assises Nationales des Entreprises Sociales Apprenantes
• A la rencontre des administrateurs : Sylvie Le Bourhis
• A la rencontre des administrateurs : Jacqueline Bedez-Stouvenel
• Les actions du réseau pour « Faire du retour à l’emploi un levier pour demain »

  La Lettre des Acteurs 74 : Edito

2016 : évoluer pour mieux vous représenter… et vous défendre !

Depuis près de trois ans, la réforme de l’IAE reste au coeur de nos préoccupations. Si le réseau CHANTIER école s’est engagé fortement dans la formalisation et la mise en place de celle-ci, il s’est tout aussi fermement investi pour que soient préservés, à l’aune des lois « formation professionnelle, emploi et démocratie sociale » (2014) et « NOTRe » (2015), les moyens d’actions et les acquis structurels de ses adhérents.

Parti en ce début d’année, avec Luis SEMEDO, à la rencontre des associations régionales CHANTIER école (12 rencontres programmées entre janvier et mai 2016), je peux mesurer aujourd’hui le chemin parcouru depuis juillet 2014 (application de la réforme) dans notre capacité à faire « bouger les lignes » mais aussi les difficultés structurelles et organisationnelles de notre réseau à relayer rapidement les informations (ascendantes) de vos attentes
et (descendantes) de nos négociations pour apporter à tous ce traitement équitable (et rapide) que nous entendions assurer à des adhérents parfois impactés négativement par les effets de la réforme.

Parce qu’il serait inadmissible de ne pas tenir compte de nos erreurs, et
parce que nous souhaitons peser demain encore plus qu’aujourd’hui
sur les décisions nationales
qui traitent de notre quotidien, j’ai, à
l’appui de ces enseignements, proposé au conseil d’administration
national qu’il soit soumis à votre vote, en assemblée générale du
26 mai prochain, une évolution de nos conventionnements et de nos
statuts prenant en compte un rôle affirmé des associations régionales.
Chaque adhérent doit pouvoir trouver demain dans la proximité un appui technique et un relais politique face à des partenaires institutionnels parfois réticents au changement, mais souvent intéressés par notre capacité à innover socialement.

Nous avons déjà réorganisé notre équipe nationale (et développé de
nouveaux services) et allons faire évoluer d’ici à la fin de l’année nos
procédés pour renforcer, le cas échéant, le rôle des équipes techniques
régionales et nous permettre d’être, au 1er janvier 2017, encore
plus présents à vos côtés.

A l’appui du plan stratégique d’actions « Réussir 2020 », nous entendons affirmer notre réseau d’Entreprises Sociales Apprenantes et en faire le partenaire incontournable des décideurs nationaux, régionaux ou locaux qui entendent intervenir sur le champ de l’Insertion par l’Activité Économique.

Dès à présent, notez notre rendez-vous du 26 mai prochain à Paris. Une assemblée générale, c’est d’abord un grand moment d’échange et de rencontres. En attendant NANCY 2017 !

Emmanuel STEPHANT

Partager :