Accueil > Actualité > Vie du réseau > Nouvelle organisation territoriale, missions et organisation du réseau à (...)
 

Dans la même rubrique...
• 2èmes Assises Nationales des Entreprises Sociales Apprenantes - Programme Définitif
• Les Assises Régionales de Entreprises Sociales Apprenantes
• Hommage à André RENE-CORAIL - administrateur national de CHANTIER école
• Assemblée Générale Ordinaire de CHANTIER école - 14 Juin 2019
• PACTE AMBITION IAE - CONTRIBUTIONS DU RÉSEAU DES ENTREPRISES SOCIALES APPRENANTES
• CHANTIER école recrute son/sa Responsable Professionnalisation et Valorisation des Compétences
• Le lancement d’une Conciergerie Solidaire
• La nouvelle gouvernance de CHANTIER école
• A vos Agendas ! Les 1ères Assises Nationales des Entreprises Sociales Apprenantes
• A la rencontre des administrateurs : Sylvie Le Bourhis
• A la rencontre des administrateurs : Jacqueline Bedez-Stouvenel
• Les actions du réseau pour « Faire du retour à l’emploi un levier pour demain »

  Nouvelle organisation territoriale, missions et organisation du réseau à l’horizon 2017

Le plan stratégique Réussir 2020 a identifié l’enjeu fort d’un « développement harmonieux du réseau en s’appuyant sur des représentations régionales structurées et disposant de moyens nécessaires ».
Il était par conséquent primordial et stratégique de réorganiser
les représentations régionales du réseau au regard de
la nouvelle organisation territoriale de la République. CHANTIER
école et ses associations régionales membres ont
ainsi, dès 2015, lancé les travaux devant permettre la mise
en cohérence de leur représentation dans les nouvelles
grandes régions avec l’objectif d’assurer une représentation
équitable sur l’ensemble du territoire national.
Le réseau a ainsi su s’adapter à cette forte évolution qui a
redessiné la carte des régions : l’ensemble du territoire métropolitain
(hors Corse) sera couvert d’ici fin 2016 par 14
associations régionales CHANTIER école dont vous pouvez
découvrir la nouvelle répartition sur la carte ci-dessous.
Le développement du réseau s’est également renforcé
dans les régions ultramarines puisque les associations
régionales CHANTIER école Martinique (fin 2015) et
CHANTIER école Guadeloupe (été 2016) ont vu le jour.
Cette nécessaire nouvelle organisation territoriale n’est
pas suffisante si l’on veut renforcer l’appartenance au
réseau.

C’est pourquoi CHANTIER école ambitionne une gouvernance lisible et renforcée pour assurer une meilleure représentation de l’ensemble du réseau et de ses composantes aux instances de décision afin de notamment consolider le lien entre sa représentation nationale et sa
représentation dans les territoires. Ce qui implique une évolution des statuts de l’association nationale. Rendez-vous lors de notre Assemblée Générale Extraordinaire le 13 octobre 2016 pour en débattre !

En lien fort avec la nouvelle organisation territoriale, les administrateurs nationaux et les Présidents ou représentants des associations régionales membres ont planché les 7 et 8 juillet dernier, lors du séminaire annuel, sur les missions et l’organisation du Réseau à l’horizon 2017.

Après un rappel historique des principales étapes de la structuration du Réseau, les participants ont travaillé sur la caractérisation des missions communes entre l’association nationale et les associations régionales afin d’identifier les implications respectives et mutuelles et
leurs articulations, les engagements réciproques et l’organisation et les moyens souhaités pour le Réseau.

La matière issue des débats très riches et les propositions qui sont ressorties de ce séminaire feront l’objet de travaux d’ici à la fin de l’année au sein des instances de gouvernance de CHANTIER école, en lien avec les associations régionales, afin d’aboutir à l’édification d’un
socle de missions communes à l’ensemble des associations régionales. Missions qui seront déployées sur l’ensemble du territoire national grâce à la nouvelle organisation territoriale du Réseau et aux moyens mobilisés : organisation de l’association nationale pour accompagner
les associations régionales, financements renforcés des associations régionales et travaux sur leur modèle économique, confortation ou création d’un poste de Délégué(e) régional(e) dans chaque association régionale ou via un inter-réseaux le cas échéant…

Partager :