Accueil du site > Actualités > Formations > Rendre plus apprenants les supports de formation dans les ACI
 

Dans la même rubrique...
• OF’ESA - APSP - Dec. 2017 - Il reste des places
• OF’ESA - MAC SST - Nov.2017 - Il reste des places
• Catalogue formations OF’ESA 2017
• Lancement d’une formation de formateurs SST à Lille
• Retours sur 3 années d’expérimentation du CQP Salarié Polyvalent
• Formation professionnelle et IAE - Tableaux synthétiques
• Pôle Emploi – Accès et financement de la formation pour les salariés en CDDI
• Formations SST : Les acteurs témoignent
• Plan « Un million de formations pour les personnes en recherche d’emploi »
• Le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) salarié Polyvalent en pratique dans une structure engagée : Inserfac
• Interview de Virginie BARANGER, conseillère en formation à UNIFORMATION
• Interview de Jean-Michel MOUROUVIN, président de la CPNEF et représentant des syndicats des salariés CFDT au sein de la branche des ACI

  Rendre plus apprenants les supports de formation dans les ACI

Depuis plusieurs années maintenant, le réseau s’est attaché à structurer la démarche pédagogique du chantier-école et à outiller les acteurs (structures et encadrement). L’objectif est clair : favoriser par la reconnaissance des compétences acquises ou redynamisées en situation de production, la construction du parcours d’insertion professionnelle. En effet, chacun sait que, dans notre société, la faiblesse de la qualification entraîne de vrais freins dans l’accès à l’emploi et que les salariés apprenants de nos ACI sont souvent issus de parcours scolaires et de formation relevant du plus pur échec. Il s’agit donc, pour les adhérents du réseau, de construire des supports visant à réconcilier leurs salariés avec la notion même d’apprentissage : apprendre à apprendre à partir de la situation de production choisie ou offerte durant le temps du parcours en chantier d’insertion. Or le contexte actuel doit permettre de relever ce défi majeur avec : l’identification d’un axe du référentiel de l’IAE portant sur la formation des salariés en parcours d’insertion, la mise en place rendue possible par la loi des périodes de professionnalisation au bénéfice des salariés sous CDD CAE et l’appui des OPCA. Ces périodes pourront par ailleurs être financées par l’OPCA dans le cadre du fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (modalité de la péréquation), la réflexion toujours en marche de nombreux conseils régionaux qui savent que, pour un certain nombre de personnes, les supports de chantiers d’insertion offrent de nouvelles opportunités de réduire l’échec de la formation.

Pour rendre cette approche opérante, deux enjeux se posent à nous : convaincre l’Etat de maintenir une prise en charge à 26h par semaine et 105% du SMIC brut, pour au moins 12 mois d’affilée, au bénéfice de toute personne engageant un parcours qualifiant dans les ACI, élever rapidement les compétences de l’encadrement des ACI adhérents en les outillant sur le champ de la formation interne liée aux supports de production.

CHANTIER école s’est appuyé dans sa démarche sur les compétences de Guy-Michel Fumière, ingénieur de formation, actuellement en poste à la direction régionale Nord-Pas-de-Calais de Pôle emploi et partiellement mis à disposition du réseau dans le cadre de sa mission. Le groupe de travail national a produit à ce jour une mallette « portefeuille de compétences » qui est diffusée dans le cadre d’une formation/action de 10 jours répartis sur une année et permet aux encadrants techniques et pédagogiques de mieux maîtriser les questions liées à leur rôle en matière de formation. Parallèlement, pour appuyer les structures s’engageant dans cette démarche, 15 relais du réseau sont répartis sur une partie du territoire pour soutenir les encadrants dans la formalisation de leurs outils. A ce jour, déjà près de 200 encadrants sont engagés sur ce chemin. Les associations régionales du réseau sont mobilisées en Basse et Haute-Normandie, Auvergne, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Île-de-France, Languedoc-Roussillon, Martinique, Nord-Pas-de-Calais (en partenariat avec la maison de l’emploi de Lille), Pays de la Loire, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes, …

Le conseil régional de Basse-Normandie appuie, par un financement expérimental, une opération coordonnée auprès de 5 ACI par la tête de réseau régionale CHANTIER école Basse-Normandie.

UNIFORMATION propose au réseau d’être signataire d’un accord de création expérimentale de 300 périodes de professionnalisation dès 2011. Ces périodes de professionnalisation d’une durée de 450 heures en moyenne par personne pourront ainsi permettre de construire un véritable parcours formatif à partir de supports de production adaptés à cet effet ; elles amèneront les financements indispensables à l’inscription d’une réelle fonction formation au sein des ACI.

Partager :