Accueil du site > Actualités > Vie du réseau > Réussir 2020, un plan pour dessiner l’avenir du réseau
 

Dans la même rubrique...
• 8èmes Rencontres Nationales - La presse en parle
• Magnifiques 8èmes Rencontres Nationales et Vivement les 9èmes
• Hommage à Jean Yves PIRIOU, ancien Président de CHANTIER école Centre
• « Faire du retour à l’emploi un levier pour demain » - plaidoyer des Entreprises Sociales Apprenantes
• 8èmes Rencontres Nationales, il est temps de vous inscrire !
• Venez nombreuses et nombreux participer aux 8èmes Rencontres Nationales des Acteurs de CHANTIER école
• Parlons de la prise en charge financière des 8èmes Rencontres Nationales par votre OPCA
• Le site pour les inscriptions aux 8èmes Rencontres Nationales des Acteurs de CHANTIER école est ouvert !
• CHANTIER école vous souhaite une belle année 2017 !
• On vous dit pourquoi vous devez absolument participer aux 8èmes Rencontres Nationales
• Lettre des Acteurs 76 : Edito du président
• Hommage à Sandrine Paschos

  Réussir 2020, un plan pour dessiner l’avenir du réseau

En 2012, CHANTIER école avait adopté un premier plan stratégique d’actions CAP 2015, arrivé à échéance fin 2014 et avec pour principal objectif de structurer son fonctionnement pour accompagner son développement.

Lors d’un conseil d’administration décentralisé à La Rochelle en novembre 2014, un premier bilan plutôt favorable a été dressé et un travail entamé pour construire un nouveau plan pluriannuel.

L’année 2015, riche d’événements marquants pour notre réseau, heureux et malheureux, a été l’occasion de débats intenses et de fonds.

Devenu un acteur reconnu du secteur de l’Insertion par l’Activité Économique, le réseau souhaite avec un nouveau plan d’actions stratégiques affirmer de nouvelles ambitions et se donner les moyens de les réussir.

Ce nouveau plan, dénommé Réussir 2020 (en référence à l’emblématique Réussir son chantier-école), d’une durée de quatre ans, vise à ouvrir une nouvelle étape du développement et de la structuration du réseau. Son application pendant la période de 2015 jusqu’en 2019 permettra, dans le cadre de la commémoration de la 25e année du réseau, d’ouvrir le débat à partir d’un bilan pour retracer de nouvelles perspectives.

Définitivement adopté le 17 septembre lors d’une assemblée générale, il se décline en trois grands chapitres, contenant chacun des objectifs et actions à mettre en œuvre.

 L’affirmation d’une ambition politique

L’évolution de CHANTIER école conduit à affirmer de plus en plus le projet sociétal qui est le nôtre. Réseau d’Entreprises Sociales Apprenantes, doté d’une nouvelle charte qui se veut un véritable projet politique, il nous incombe d’assumer un rôle de représentation et d’action en rapport avec les attentes.

Cette volonté doit se traduire par un plaidoyer en faveur des modèles que nous défendons comme nécessaires au développement harmonieux de notre société. Celui-ci doit aussi permettre cette reconnaissance tant attendue par les acteurs.

L’Entreprise Sociale Apprenante doit devenir notre nouvelle référence et guider les acteurs dans la définition de nouveaux critères de qualité des actions. Elle doit permettre de caractériser et de donner corps au projet porté par le réseau qui doit aussi nécessairement s’appuyer sur une gouvernance renouvelée.

 CHANTIER école, acteur central du développement des compétences des Entreprises Sociales Apprenantes

C’est depuis très longtemps un axe d’intervention majeur du réseau, et il a été conforté par le nouveau plan d’actions. Pendant très longtemps, la formation-action "Comment Réussir un chantier-école" a été un dispositif phare du réseau. Elle a permis à partir d’une démarche combinant de la formation et la création d’outils partagés de rendre plus apprenantes les actions de chantiers. Ce fut la reconnaissance de la fonction de formation en situation de production, matérialisée par l’expérimentation de dispositifs tels "Socle de compétences" et maintenant le Certificat de Qualification Professionnelle Salarié Polyvalent.

Sous l’impulsion du regretté Philippe LOUVEAU et de Guy-Michel FUMIERE, cette démarche a beaucoup évolué pour aboutir à un nouveau dispositif de formation "Animateur Pédagogique en Situation de Production". Cette évolution devrait bientôt se matérialiser par la création d’un titre professionnel de la branche des ACI et pourrait être complétée par une formation de "Formateur en situation de production".

Ce nouveau dispositif s’adressera toujours à l’ensemble des composantes des structures, car le déploiement de la formation dans les chantiers, n’est pas du seul ressort des encadrants techniques pédagogiques et sociaux.

Par ailleurs, le nouveau plan d’actions conforte le principe de mutualisation des outils et notamment dans le domaine pédagogique, par le biais d’une banque de données structurée et mise à jour en permanence.

Enfin, la question de la santé et des conditions de travail n’a pas été oubliée, avec la même volonté de sensibiliser les structures et de déployer les actions.

 Partager et se confronter à son environnement

L’intervention de nos adhérents est confrontée à un environnement qui se structure et se complexifie. Il est donc primordial pour le réseau de créer en permanence des espaces permettant l’échange de pratiques, l’amélioration de la qualité réciproque et des débats d’idées. Cette volonté de dialogue intègre des dimensions différentes et concerne :

  • Dialogue avec les autres réseaux de l’IAE ;
  • Dialogue social interne et avec les branches professionnelles ;
  • Dialogue avec les autres secteurs de l’économie ;
  • Dialogue avec les acteurs des territoires ;
  • Dialogue avec des structures d’autres pays, notamment au sein de l’Union Européenne.

Ambitieux dans ses objectifs et affirmant clairement des principes et valeurs prônés par le réseau, ce nouveau plan est une feuille de route qui va inspirer l’ensemble de nos actions pour les années à venir. Les administrateurs ont clairement affirmé la volonté de se donner les moyens pour déployer « Réussir 2020 » dans les meilleures conditions y compris en se dotant d’une nouvelle gouvernance et d’une nouvelle organisation technique.

Partager :