Accueil du site > Actualités > IAE, inter-réseaux, ESS > CHANTIER école auditionné à l’Assemblée Nationale

Documents joints :




 

Dans la même rubrique...
• Projet de loi de finances 2018 - Les réseaux de l’IAE demandent des moyens supplémentaires
• CHANTIER école auditionné à l’Assemblée Nationale
• L’entreprise sociale apprenante présentée à Vienne lors d’une conférence internationale
• Mission confiée par la Ministre du Travail à Jean-Marc BORELLO
• Création d’un Haut-Commissaire à l’ESS
• CHANTIER école membre du Conseil d’Administration d’ENSIE
• Plaidoyer inter-réseaux : faire de la formation une priorité des parcours d’insertion
• Les structures d’insertion, partenaires de vos achats responsables
• ENSIE lance le concours Facebook ’Selfie sur le poste de travail’
• Etude DARES n°205 - concilier accompagnement et activité
• CHANTIER école au Conseil Supérieur de l’ESS !
• Modification des modalités de versement de l’aide au poste

  CHANTIER école auditionné à l’Assemblée Nationale

CHANTIER école a été auditionnée le 26 septembre par la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale pour avis sur les crédits de la mission « Travail et Emploi » dans le cadre du Projet de Loi de Finance 2018.

Emmanuel STEPHANT, Président, Luis SEMEDO, Délégué national et Alexandre WOLFF, Délégué national adjoint, ont été reçus par Stéphane VIRY, Député et rapporteur de la mission. Stéphane VIRY a mené les échanges à travers un ensemble de questionnements auxquels le réseau a apporté ses réponses et argumentaires. Ces éléments sont consignés dans la note jointe.

Le réseau est intervenu sur le budget annoncé pour 2018. Si celui-ci intègre une volonté de maîtrise des coûts avec un plan important d’économies, nous avons insisté auprès de Stéphane VIRY sur la préservation impérative des secteurs comme le nôtre, vecteurs de cohésion sociale pour la nation. Les premières annonces tendent à préserver l’Insertion par l’activité économique, présentée comme une alternative pertinente pour favoriser l’insertion sociale et professionnelle et compenser la baisse des contrats aidés. La baisse importante des contrats aidés confèrera une responsabilité accrue à notre secteur pour répondre à une demande qui sera plus importante. Cela ne sera possible qu’en stabilisant les moyens actuels et en accompagnant les projets de développement.

L’autre préoccupation prioritaire de CHANTIER école concerne la formation des salariés polyvalents en parcours d’insertion, dont les besoins en la matière sont énormes, ainsi que la formation des permanents. Ainsi la thématique de la formation professionnelle et de son financement inadapté à nos Entreprises Sociales Apprenantes a fait l’objet de nombreux échanges. Stéphane VIRY a particulièrement souligné et apprécié le positionnement fort et exigeant du réseau sur cette question centrale. Cette audition a donc été l’occasion d’alerter à nouveau sur la désormais longue attente de moyens pour répondre significativement et durablement à ces besoins et sur les premières annonces du Grand Plan d’Investissement pour l’emploi et la formation professionnelle qui ne nous ont pas rassurés, en raison de la non prise en compte de l’IAE dans le Plan d’Investissement Compétence (PIC), volet formation de ce Grand Plan d’Investissement.

Ces débats ont également permis d’aborder la question de la démarche qualité liée à l’Entreprise Sociale Apprenante et le rôle d’accompagnement du réseau auprès de ses adhérents pour faire progresser les personnes et les structures.

Nous avons apprécié la qualité des échanges avec un interlocuteur à l’écoute, fortement intéressé par les problématiques des structures porteuses d’ACI et de leurs démarches territoriales innovantes en qualité d’Entreprises Sociales Apprenantes. Nous attendons désormais le rapport de la mission afin de conforter ou réaffirmer nos positionnements auprès de la Commission des Affaires Sociales et du Député rapporteur.

Partager :