Accueil du site > Actualités > IAE, inter-réseaux, ESS > Projet de loi de finances 2018 - Les réseaux de l’IAE demandent des moyens (...)

Documents joints :


Courrier inter-réseaux - PLF 2018

 

Dans la même rubrique...
• Projet de loi de finances 2018 - Les réseaux de l’IAE demandent des moyens supplémentaires
• CHANTIER école auditionné à l’Assemblée Nationale
• L’entreprise sociale apprenante présentée à Vienne lors d’une conférence internationale
• Mission confiée par la Ministre du Travail à Jean-Marc BORELLO
• Création d’un Haut-Commissaire à l’ESS
• CHANTIER école membre du Conseil d’Administration d’ENSIE
• Plaidoyer inter-réseaux : faire de la formation une priorité des parcours d’insertion
• Les structures d’insertion, partenaires de vos achats responsables
• ENSIE lance le concours Facebook ’Selfie sur le poste de travail’
• Etude DARES n°205 - concilier accompagnement et activité
• CHANTIER école au Conseil Supérieur de l’ESS !
• Modification des modalités de versement de l’aide au poste

  Projet de loi de finances 2018 - Les réseaux de l’IAE demandent des moyens supplémentaires

Dans le cadre du projet de loi de finances 2018, les principaux réseaux de l’Insertion par l’Activité Economique (CHANTIER école, le Comité national de liaison des Régies de Quartier, Emmaüs, La Fédération des Entreprises d’Insertion, la Fédération des Acteurs de Solidarité et Coorace) ont signé un courrier commun à l’attention des députés afin de demander une révision à la hausse du budget consacré à l’IAE, afin de lutter contre le chômage en développant le potentiel de ces structures.

Pour donner les moyens aux structures de l’IAE de se développer et d’apporter une solution d’emploi à un plus grand nombre de personnes exclues du marché du travail, les réseaux de l’IAE demande de donner à ce secteur les moyens de créer plus de 6 000 équivalents temps plein supplémentaires, soit une augmentation de 60 millions du budget de l’IAE.

Partager :