Accueil du site > Présentation > Partenariats > Spécifiques > INRS

Documents joints :


Répartition des formateurs SST/PRAP

 

Dans la même rubrique...
• Citoyens et Justice
• AFPA
• ACSé/ANRU
• Uniformation
• INRS

  INRS

 De la contrainte légale à la professionnalisation des acteurs

Depuis 2005, CHANTIER école national conduit un travail de fond portant sur la santé au travail et la prévention des risques professionnels. En 2006, pour répondre à la nécessité de mettre en place le Document Unique, le réseau se rapproche de l’INRS. Ce travail, mené avec AGIRE 74, le soutien de l’Europe et du Conseil Général de Haute Savoie, a abouti à la parution d’un guide méthodologique et d’un CD-Rom sur « La prévention des risques professionnels dans les ACI ».

Constatant la nécessité de dépasser l’aspect réglementaire, pour faire de la Santé et de la Sécurité au Travail un véritable axe de professionnalisation, CHANTIER école et l’INRS ont établi un partenariat pour la période de 2007 à 2009. Le soutien de l’OPCA Uniformation a permis de développer les formations correspondantes à destination des permanents et des personnes en insertion. Au vu des résultats très positifs un nouvel accord a été signé pour 3 ans jusqu’en 2012.

Les objectifs réaffirmés de ce partenariat :

  • Construire des outils de prévention des risques professionnels adaptés aux structures d’insertion,
  • Renforcer les compétences des structures et des permanents en Santé et Sécurité au Travail
  • Conforter l’employabilité des personnes en parcours d’insertion par une formation de base dans ce domaine, validée par un certificat reconnu par les entreprises

Le but : former dans chacune des structures une personne ressource, capable d’intervenir comme préventeur, pour évaluer et prévenir les risques professionnels, et formateur, pour développer les compétences des acteurs et la culture de prévention.

 Le fonctionnement du dispositif…

Le dispositif comporte plusieurs niveaux :

  • Les instructeurs nationaux forment les moniteurs,
    ils sont des permanents des structures,
    ils assurent les recyclages permettant d’entretenir, d’actualiser et de développer les compétences.
  • Les moniteurs forment ensuite les personnes en parcours professionnel et les permanents de leur structure et les recyclent.

 Un bilan positif

En 3 ans pour le Sauvetage Secourisme du Travail et deux ans pour la PRAP…

4 instructeurs SST 4 instructeurs PRAP
100 moniteurs SST 25 moniteurs PRAP
5000 Sauveteurs Secouristes du Travail
dont :
2000 Salariés permanents
3000 Personnes en insertion
550 PRAP
dont :
150 Salariés permanents
400 Personnes en insertion

 Vos engagements pour entrer dans le dispositif

Ce dispositif s’adresse exclusivement aux salariés de SIAE et stagiaires de la formation professionnelle de chantiers formation.

Seules les structures adhérentes à CHANTIER école ou ses partenaires identifiés, à jour de leur cotisation, bénéficient de l’agrément de l’INRS.

Les engagements réciproques du réseau, de la structure du moniteur et de ce dernier font l’objet d’une convention préalable dont le respect conditionne le maintien de l’habilitation du moniteur. La structure employeur s’engage essentiellement à :

  • Permettre au moniteur de mettre une première session de formation 3 mois au plus tard après son monitorat afin que celui-ci puisse être validé.
  • Dégager les temps nécessaires pour que le moniteur participe activement au dispositif ; ces temps sont au minimum de deux journées par session de formation initiale organisée auxquelles se rajoutent une journée de préparation et bilan et deux journées de regroupement annuel (recyclage et perfectionnement obligatoires et amélioration pédagogique du dispositif) ;
  • Accepter que l’organisation des sessions soient ouvertes à d’autres salariés d’autres structures IAE du territoire.
  • Organiser et animer chaque année sur sa région un nombre minimum de sessions.

 Engagement de CHANTIER école

  • Mobiliser ses instructeurs, ils assureront :
    • un soutien permanent auprès des moniteurs,
    • le recyclage et le perfectionnement obligatoires,
    • une mutualisation des outils et supports pédagogiques dans le cadre de séminaires annuels de regroupement ;
  • organiser techniquement, pédagogiquement et administrativement le cadre d’un dispositif comportant des objectifs quantitatifs définis annuellement,
  • remettre à la structure employeur un « kit moniteur » nécessaire à la réalisation des formations par le moniteur,
  • transmettre au moniteur les outils et supports pédagogiques spécifiques réalisés ou mutualisés au cours des séminaires de perfectionnement ou conçus par le réseau,
  • tenir informés les moniteurs de l’évolution du dispositif.

Partager :