Accueil du site > Actualités > Réglementation/Financements > Lancement expérimental du diagnostic santé et sécurité
 

Dans la même rubrique...
• Dernières instructions du ministère du Travail sur la modulation
• Lancement d’un appel à projets en faveur de l’intégration professionnelle des réfugiés
• Signature de l’Accord Cadre : Plan d’Investissement dans les Compétences IAE
• Réforme de la formation professionnelle « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » - Communiqué du réseau des Entreprises Sociales Apprenantes, CHANTIER école
• Interview Uniformation - financement de la formation professionnelle
• Communiqué du SyNESI - Réforme formation professionnelle
• Guides sur la mise en place du Comité Social et Economique (CSE)
• Arrêté du 5 février 2018 fixant les montants des aides financières aux structures de l’insertion par l’activité économique
• Circulaire Fonds d’inclusion dans l’emploi et sortie du rapport Borello
• Désengagement du Conseil Régional PACA - Les ACI se mobilisent !
• Un socle européen des droits sociaux pour promouvoir une Europe sociale
• FSE 2018 - Interpellation commune des réseaux

  Lancement expérimental du diagnostic santé et sécurité

Les Ateliers et Chantiers d’Insertion (ACI) appliquent de nouvelles mesures qui transforment leurs organisations (réforme du financement de l’Insertion par l’Activité Economique, réforme de la formation professionnelle, loi relative au dialogue social et à l’emploi). La responsabilité sociétale concernant la santé et sécurité des salariés doit être développée au sein de nos structures. Face à ces besoins complexes, CHANTIER école souhaite donner un nouvel élan aux actions relatives à l’hygiène, la sécurité, la santé et les conditions de travail.

Nos experts de la sécurité et de la santé ont posé un constat à double entrée : un état des lieux des pratiques de sécurité et de santé au sein des ACI est essentiel, à la fois pour faire grandir notre dispositif de professionnalisation (réponse collective) et à la fois pour accompagner l’ACI à sécuriser ses postes de travail et à améliorer les conditions de travail de ses salariés (réponse individuelle).

Ainsi, CHANTIER école expérimente cette année à trois reprises des diagnostics santé et sécurité. Ces diagnostics ont lieu en intra. Ils ont pour objectifs d’observer les postes de travail, d’identifier les principales contraintes et expositions aux risques, de déterminer l’impact des activités des chantiers sur les salariés et de proposer des pistes d’amélioration dans les domaines humain, technique et organisationnel. Cette démarche mène à une restitution sous forme de diaporama illustré de films et de photos, qui permettent de déclencher une prise de conscience partagée des différentes situations de travail et de la pertinence du dialogue social. Elle est organisée en deux temps, une première présentation à destination des membres de la direction et de l’encadrement, et une seconde pour montrer aux équipes le chemin de l’amélioration des conditions de travail. Un rapport reprendra les données méthodologiques et une fiche de synthèse pour chaque poste de travail observé. Cette phase expérimentale démarre au mois de juin au sein d’un ACI qui a pour support d’activité la revalorisation. Elle donnera lieu à un rapport livré à la structure au mois de septembre.

CHANTIER école inscrit cette démarche au programme du séminaire d’informations et d’échanges sur l’hygiène, la sécurité, la santé et les conditions de travail, qui a lieu en octobre à l’occasion des 10 ans du partenariat CHANTIER école-INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité). Elle sera présentée lors de la première plénière dans le but de la promouvoir et de capitaliser les premiers retours et avis des acteurs, engagés ou non dans le dispositif national porté par CHANTIER école depuis plus de 10 ans maintenant.

Partager :