Accueil du site > Actualités > Réglementation/Financements > Réforme de la formation professionnelle « Pour la liberté de choisir son (...)

Documents joints :


18 04 25 - communiqué Réforme formation professionnelle_CHANTIER (...)

 

Dans la même rubrique...
• Dernières instructions du ministère du Travail sur la modulation
• Lancement d’un appel à projets en faveur de l’intégration professionnelle des réfugiés
• Signature de l’Accord Cadre : Plan d’Investissement dans les Compétences IAE
• Réforme de la formation professionnelle « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » - Communiqué du réseau des Entreprises Sociales Apprenantes, CHANTIER école
• Interview Uniformation - financement de la formation professionnelle
• Communiqué du SyNESI - Réforme formation professionnelle
• Guides sur la mise en place du Comité Social et Economique (CSE)
• Arrêté du 5 février 2018 fixant les montants des aides financières aux structures de l’insertion par l’activité économique
• Circulaire Fonds d’inclusion dans l’emploi et sortie du rapport Borello
• Désengagement du Conseil Régional PACA - Les ACI se mobilisent !
• Un socle européen des droits sociaux pour promouvoir une Europe sociale
• FSE 2018 - Interpellation commune des réseaux

  Réforme de la formation professionnelle « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » - Communiqué du réseau des Entreprises Sociales Apprenantes, CHANTIER école

Réforme de la formation professionnelle « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel »

Communiqué du réseau des Entreprises Sociales Apprenantes, CHANTIER école

Le sujet de la formation professionnelle et l’accès à son financement pour les salarié-es de l’Insertion par l’Activité Economique et plus spécifiquement les salarié-es polyvalents des Ateliers et Chantiers d’Insertion portés par nos Entreprises Sociales Apprenantes, sont des enjeux majeurs de la transformation des compétences de notre pays.

CHANTIER école demande à les intégrer au projet en discussion, sans quoi ces salariés et les Entreprises Sociales Apprenantes qui les accompagnent ne pourront pas bénéficier des grands principes pourtant inscrits dans la future loi Pour la liberté de choisir son avenir professionnel

.

Ce projet de loi sera présenté en Conseil des Ministres le 27 avril 2018 et sera examiné en juin par l’Assemblée Nationale. Nous devons collectivement saisir cette opportunité pour enfin répondre présent à la hauteur des enjeux de la formation des personnes les moins formées et de celles qui ont le plus besoin d’acquérir des compétences.

Nous avons travaillé à des propositions, que nous portons également avec l’ensemble des réseaux de l’Insertion par l’Activité Economique et d’autres partenaires. Nous relayons largement ces propositions auprès des parties prenantes afin de les faire valoir dans le texte de la future loi :

  • Intégrer le terme formation dans la définition de l’Insertion par l’Activité Economique du code du travail pour inscrire pleinement le triptyque « emploi, formation, accompagnement » dans la loi ;
  • Rendre éligible le Contrat à Durée Déterminée d’Insertion (CDDi) au financement de l’alternance afin de renforcer et structurer durablement la dimension formation des parcours d’insertion, organisés de fait dans une logique d’alternance au sein des Entreprises Sociales Apprenantes ;
  • Identifier et inscrire durablement des financements spécifiques pour l’Insertion par l’Activité Economique au sein de France Compétence afin de réintroduire de la mutualisation pour financer et structurer la mission formation de l’Insertion par l’Activité Economique, notamment pour les formations non qualifiantes et non certifiantes ;
  • Encourager l’innovation pédagogique et les formations innovantes à travers la reconnaissance de la formation en situation de travail des Entreprises Sociales Apprenantes. Ceci afin de développer d’autres approches de la formation et de la transmission de compétences, adaptées aux publics et aux besoins des territoires et des entreprises.

CHANTIER école continuera plus que jamais à travailler avec l’ensemble de ses partenaires afin de faire aboutir ces propositions pour apporter des solutions efficaces, structurantes et durables à la formation de celles et ceux qui en ont le plus besoin. N’hésitez pas à vous faire le relai de ces propositions.

Contact  : Luis Semedo – Délégué national – l.semedo@chantierecole.org - 01 48 07 52 10

Partager :