Accueil du site > En région > Paroles d’acteurs > Le CQP, étape cruciale dans le parcours ambitieux d’un immigré
 

Dans la même rubrique...
• La Plume d’Aquacaux
• Atout Linge fête ses 20 ans
• Le CQP, étape cruciale dans le parcours ambitieux d’un immigré
• IDVETS’ un précurseur en Haute Normandie
• La SNCF acteur de l’insertion en Midi-Pyrénées
• Les salariés polyvalents se mettent en scène pour les 7èmes
• Un chantier-école d’envergure en Guadeloupe, l’association Verte Vallée relève le défi !
• En chantier de vous rencontrer !
• Un chantier international à Madagascar...
• Nouvelles filières de valorisation des déchets, nouveaux emplois !
• Villages Accueillants et CRESCENDO mettent en place une « Couveuse agricole » en Midi-Pyrénées
• Pédagogia Vendée

  Le CQP, étape cruciale dans le parcours ambitieux d’un immigré

Tesfom, 29 ans est originaire d’Erythrée. Il est arrivé en France fin 2009. Dès janvier 2010, il a suivi des cours de français à l’ASPFA et a obtenu le diplôme initial à la langue française (DILF) et le certificat de formation générale (CFG). Le 1er juillet 2010, il intègre l’association ASPIRE sur le chantier jardin de Cocagne jusqu’en 2012 où il intègre alors le chantier Patrimoine et Limousinerie jusqu’au 30 juin 2014. En avril 2014, il a obtenu le CQP salarié polyvalent.

Quel a été votre parcours (professionnel, social) avant d’intégrer ASPIRE ?

J’ai été militaire pendant sept ans en Erythrée.

Quelles formations avez-vous suivies ?

J’ai suivi des formations de sécurité, de communication et techniques sur le chantier. J’ai suivi des formations à l’ASPFA (organisme de formation externe NDLR), français et mathématique.

Comment avez-vous vécu votre parcours de formation visant l’obtention du CQP ?

Les formations théoriques c’est plus difficile. Je ne comprends pas tout, les formations en groupe ça va un peu vite. Mais c’est bien car je peux parler français plus souvent. Les formations pratiques, c’est plus facile, j’apprends beaucoup. Je fais des progrès.

Où avez-vous réalisé votre stage en entreprise (période d’immersion) ? Sur quel métier ? Comment cela s’est-il passé ?

J’ai fait mon stage à la COBAT, (entreprise spécialisée dans le secteur d’activité des travaux de maçonnerie générale et gros œuvre de bâtiment NDLR). C’était intéressant. J’ai fait du piquetage, dégrossis, grillageage, et changer des moellons.

Avez-vous déjà passé un examen avant celui-ci ? Si oui, le(s)quel(s) ?

J’ai eu le DILF et le CFG. Je prépare le permis de conduire. J’ai commencé la préparation de deux CCP du titre de maçon bâti ancien. J’ai d’abord passé le CQP salarié polyvalent.

Comment s’est passé l’examen ? Dans quel état étiez-vous le jour J ? (nerveux, stressé, confiant)

Ça s’est bien passé. J’étais à l’aise pendant l’épreuve pratique. Le jury était gentil. L’entretien était plus difficile. Je ne trouvais pas mes mots. Le jury m’a aidé en reposant les questions autrement, j’ai réussi à mieux comprendre.

Le CQP m’a donné envie de faire d’autres formations et de passer d’autres examens.

Quels sont vos projets pour l’avenir et qu’est-ce-que ce certificat vous apporte pour concrétiser vos projets ?

Je vais travailler à BATISPIRE (EI). C’est bien car c’est le même travail que sur le chantier de Yann (Encadrant Patrimoine et Limousinerie NDLR). J’aime bien ce métier et je connais les personnes. Je vais passer mon permis de conduire et continuer à apprendre le français. Je suis content d’avoir le CQP salarié polyvalent. C’est un premier diplôme pour moi. Je vais passer les deux CCP du titre de maçon bâti ancien.

Partager :