Accueil du site > Actualités > Réglementation/Financements > Projet de Loi de Finances 2018 : l’enveloppe IAE confortée
 

Dans la même rubrique...
• CCN ACI - Evolution des garanties du régime mutualisé de prévoyance
• Projet de Loi de Finances 2018 : l’enveloppe IAE confortée
• Ordonnance pour renforcer le dialogue social : synthèse des mesures
• Branche des ACI - La représentativité arrêtée
• Pétition "Non Monsieur Macron, les contrats aidés ne sont pas inutiles"
• Alerte sur l’avenir des contrats aidés au sein des Entreprises Sociales Apprenantes
• Complémentaire santé - nouvel avenant à la convention des ACI
• Mise en conformité des ACI avec la réglementation sur la carte professionnelle BTP : la position du SyNESI
• Extension de l’accord-cadre de la branche des ACI, du 19 novembre 2015 relatif à l’aménagement du temps de travail
• Enveloppes financières régionales IAE – Instruction du 16 mars 2017
• Arrêté du 28 février 2017 fixant le Montant de l’aide au poste
• Abondement de 19,5 millions d’euros de l’enveloppe IAE

  Projet de Loi de Finances 2018 : l’enveloppe IAE confortée

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, Benjamin Griveaux, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, ont présenté les grandes lignes du projet de loi de finances pour 2018, ainsi que la programmation sur le quinquennat.

Concernant la mission « travail et emploi », trois objectifs prioritaires sont annoncés :

  • Effort de formation et d’accompagnement des demandeurs d’emploi peu qualifiés et des jeunes
  • Transformation des politiques d’insertion avec un accompagnement et une formation renforcées
  • Amélioration de la performance du service public de l’emploi

Le gouvernement indique une volonté de centrer les politiques de retour à l’emploi sur l’adaptation des compétences. Comme indiqué dans le Grand Plan d’Investissement, un plan d’investissement dans les compétences vient renforcer le volet formation des publics éloignés de l’emploi. 14 milliards d’euros sont prévus sur le quinquennat dont 1,5 milliards en 2018, sans que la formation des salariés en parcours du secteur de l’Insertion par l’Activité Économique n’y soit inscrite (voir notre communiqué sur ce sujet).

Dans le cadre de l’évolution des politiques d’insertion, l’Insertion par l’Activité Économique voit son enveloppe financière confortée, soulignant par là même sa capacité à former et accompagner les personnes éloignées de l’emploi.

Le projet de Loi de finances confirme toutefois la baisse du nombre de contrats aidés en 2018, avec 200 000 nouveaux contrats aidés prévus sur l’année 2018.

Concernant la mission « Solidarité, insertion et égalité des chances », une dotation exceptionnelle au fonds d’appui aux politiques d’insertion vers les départements est indiqué.

Retrouvez l’ensemble du dossier de presse en cliquant ici.

Partager :