Accueil du site > Actualités > En région > Les fonds mutualisés de la formation en Bourgogne
 

Dans la même rubrique...
• Faire sa B.A c’est à la portée de tous et ça rend heureux celui qui la fait et celui qui la reçoit !
• Du renouvellement dans l’équipe CHANTIER école Auvergne-Rhône-Alpes
• Bretagne : CHANTIER école et la Fédération des Entreprises d’Insertion collaborent pour répondre aux besoins des SIAE
•  L’association ETUDES et CHANTIERS Bretagne Pays de la Loire recrute !
• Ile-de-France - Solicycle lauréat du Prix French Mobility
• SNCF poursuit son engagement citoyen auprès des chantiers d’insertion en Nouvelle Aquitaine
• Revue de presse - Acta Vista à l’honneur sur Europe 1 !
• Communiqué presse - mobilisation suite au désengagement du Conseil Régional PACA
• PACA - La Banaste de Marianne sur Provence Azur TV
• Auvergne Rhône Alpes – Accompagner la professionnalisation du binôme encadrant technique et accompagnateur socioprofessionnel
• Ile-de-France : 15 ans de formation pour les encadrants techniques
• Le Conseil Régional PACA met un terme à sa politique volontariste de soutien des ACI : des élus montent au créneau

  Les fonds mutualisés de la formation en Bourgogne

Pour soutenir et démultiplier le financement de la formation, l’association régionale CHANTIER école Bourgogne s’est impliquée dans deux actions de formation collectives en direction de ses adhérents : La première action-formation, portant sur la « professionnalisation des dirigeants de SIAE CHANTIER école », a été menée en 2008/2009 en Côte d’Or. Elle a alterné des sessions inter et intra : 8,5 jours en inter (intervention en collectif : 5 structures) et 8,5 jours en intra (dans la structure). Le financement de ces 17 jours de formation a été assuré par Uniformation sur des Fonds Interbranches professionnelles de l’Economie Sociale (FIES). La deuxième action-formation sur « l’impact des actions des acteurs portant des ACI sur les territoires » a été menée le premier semestre 2012.
D’une durée de cinq jours, cette formation, en direction des ACI, a été financée par les fonds mutualisés.

Rappelons que chaque OPCA collecte auprès de ses structures adhérentes tout ou partie de ces contributions obligatoires. Il les affecte ensuite au financement des dépenses de formation de ses adhérents, en fonction de priorités définies par son conseil d’administration paritaire. Il y a donc dissociation entre le montant des cotisations versées par les structures et les prestations que leur fournit l’OPCA.

Partager :